CULTURE
ÉCONOMIE
POLITIQUE
SCIENCE
SPORTS
Archives Culture
Archives Économie
Archives Politique
Archives Science
Archives Sports
La Dépêche de l'Abitibi-Témiscamingue
La Dépêche numéro 70
ABONNEMENT
ANNONCER
Archives Actualité
POINTS DE VENTE
SOMMAIRE
EN KIOSQUE
La Dépêche en kiosque


Sommaire
Anciens numéros
Points de vente
Abonnement
Accueil
Information continue
Profil de
La Dépêche

Annoncer dans
La Dépêche




EN UNE
La Dépêche numéro 77
SOMMAIRE

La Dépêche # 76
SOMMAIRE


La Dépêche # 75
SOMMAIRE


La Dépêche # 74
SOMMAIRE


La Dépêche # 73
SOMMAIRE


La Dépêche # 72
SOMMAIRE


La Dépêche # 71
SOMMAIRE


La Dépêche # 70
SOMMAIRE


La Dépêche # 69
SOMMAIRE


La Dépêche # 68
SOMMAIRE


La Dépêche # 67
SOMMAIRE


La Dépêche # 66
SOMMAIRE


La Dépêche # 65
SOMMAIRE


La Dépêche # 64
SOMMAIRE


La Dépêche # 63
SOMMAIRE


La Dépêche no 62
SOMMAIRE


La Dépêche no 61
SOMMAIRE


La Dépêche no 60
SOMMAIRE


La Dépêche no 59
SOMMAIRE


La Dépêche no 58
SOMMAIRE


Cliquez pour agrandir la une
SOMMAIRE


Cliquez pour agrandir la une
SOMMAIRE

Cliquez pour agrandir la une
SOMMAIRE

Cliquez pour agrandir la une
SOMMAIRE













EN CONTINU
SPÉCIAL 20 ANS
La Dépêche
20 ans de passion témiscabitibienne
Ce n’est pas un hasard si le Témiscamingue se retrouve en plus gros caractères à la une de La Dépêche spécial 20e anniversaire. Cette importante partie de notre région est trop souvent laissée pour compte. C’est pourquoi, depuis sa toute première édition, à chaque fois que La Dépêche en a eu les moyens, elle l’a mis en exergue. Tout comme l’Abitibi-Ouest, le bassin de l’Harricana et la Vallée de l’Or.

SPÉCIAL 20 ANS
Personnalités et événements marquants des 20 dernières années
Vive l’Abitibi-Témiscamingue
Depuis 20 ans, toute la région de l'Abitibi-Témiscamingue a connu bien des bouleversements. Parfois positifs, parfois négatifs. La pénurie de main-d’oeuvre s’est accentuée, un déclin minier peu publicisé s’est transformé en relance avec pour locomotive la mine à ciel ouvert de Malartic, un blocus de camionneurs a finalement contribué à résorber, un peu, les prix anormalement élevés de l’essence dans la région...

Tourisme
Calendrier témiscabitibien 2019 à conserver
La Dépêche numéro 77 est publiée sous la forme d'un calendrier témiscabitibien qu'on peut accrocher au mur. Dans cette section spéciale, vous retrouverez de magnifiques photos de différents attraits touristiques de l'Abitibi-Témiscamingue.

La Fabuleuse histoire
de La Vérendrye et
de ses fils

Les trois vies de Pierre Gaultier de La Vérendrye
Quelle belle histoire que celle de Pierre Gaultier de La Vérendrye qui oeuvra pour la Nouvelle-France avec une constance aussi réelle que celle caractérisant Samuel de Champlain! Après s’être illustré héroïquement sur les champs de bataille en Europe et après des années passées à cultiver ses terres peu favorables de La Vérendrye (cf. La Dépêche numéro 76), il décide à 42 ans de changer de carrière. Il est à l’aube d’une fabuleuse troisième vie.

Abitibi-Ouest
De Destor à Languedoc,
en passant par Taschereau
Suite à notre premier carnet de voyage (cf. La Dépêche numéros 70 à 73 couvrant Ste-Germaine-Boulé, Palmarolle, Val-Saint-Gilles, Villebois, Val-Paradis, Beaucanton, Normétal, St-Lambert, Clermont, La Reine, Dupuy et La Sarre) et le début de notre 2e (cf. La Dépêche numéros 74 et 75 couvrant D’Alembert, Duperquet, Rapide-Danseur, Roquemaure, Gallichan, Ste-Hélène-de-Mancebourg, le village de Clerval, la fabuleuse Île-Nepawa, Colombourg, St-Eugène-de-Chazel, Authier, Authier-Nord, Macamic et Poularies), La Dépêche conclut sa tournée des ponts couverts et des paroisses de l’Abitibi-Ouest en visitant Destor, Davangus, le parc d’Aiguebelle, Laferté, Taschereau et Languedoc.

ÉCONOMIE
Les MRC comme
gouvernement de proximité
Les MRC ont été créées en 1979 avec la Loi sur l’aménagement des territoires et l’urbanisme. «C’est la meilleure loi qu’on a votée pour le développement des régions. On leur accordait des pouvoirs sur leur aménagement, sur leur développement», nous confiait l’ancien député François Gendron, qui était membre du gouvernement péquiste qui a adopté la loi 125.

Lorrainville
Un coin de paradis
pour profiter de la vie
Alors qu’il était étudiant au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue où il a songé à étudier en Soins préhospitaliers d’urgence, rien ne laissait présager qu’Anthony Boutin allait prendre la relève de son père à l’épicerie IGA de Lorrainville. Rien? Pas tout à fait.

POLIQUE
Ce qu’on doit voir dans
la murale de Kenora
Une nouvelle manifestation du mépris envers un artiste Québécois?

TOPONYMIE
Les origines admirables du nom Letang
Bien qu’il semble rendre hommage aux deux frères Letang qui furent successivement curé de Témiscaming au début du siècle dernier, on retrouve des traces du nom Letang très loin dans l’histoire.

Le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue
Inspirant de Yellowknife à St-Jean-de-Luz
Le Festival est toujours à la hauteur de sa réputation. Dans ce premier reportage sur les coulisses de la 37e édition de l’événement, attardons-nous sur l’histoire de quelques visiteurs franchement très impressionnés et qui veulent tout savoir de la recette à succès de Rouyn-Noranda.

L’Abitibi-Témiscamingue n’est pas la Sibérie du Québec
Nous aussi, nous passons parfois Noël sur le gazon
Le Québec n’est pas la Californie, mais l’Abitibi-Témiscamingue n’est pas la Sibérie non plus. Lisez la suite de notre enquête sur la désinformation climatique qui touche plusieurs parties du Québec, mais plus particulièrement la région de l'Abitibi-Témiscamingue, dans La Dépêche numéro 77.

CINÉMA
Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue
Les coulisses de la 37e édition
Vivez toute l'atmosphère du 37e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue avec notre compte-rendu au jour le jour.

Le T. E. Draper d’Angliers rénové
De nouveaux grands honneurs à venir?
Tout au cours de l’été 2018, les touristes ont pu redécouvrir un T. E. Draper fraîchement rénové. En effet, le célèbre remorqueur, une attraction touristique de poids à Angliers, a été repeint et ses nouvelles couleurs se rapprochent aujourd’hui de celles d’antan. Une remise à neuf débuté en 2015.

Abitibi-Ouest
De l’Île-Nepawa au hameau de Chazel
Suite à notre premier carnet de voyage (cf. La Dépêche numéros 70 à 73 couvrant Ste-Germaine-Boulé, Palmarolle, Val-Saint-Gilles, Villebois, Val-Paradis, Beaucanton, Normétal, St-Lambert, Clermont, La Reine, Dupuy et La Sarre) et le début de notre 2e (cf. La Dépêche numéros 74 et 75 couvrant D’Alembert, Duperquet, Rapide-Danseur, Roquemaure, Gallichan, Ste-Hélène-de-Mancebourg et Clerval), poursuivons notre tournée des ponts couverts et des paroisses de l’Abitibi-Ouest en visitant l’Île-Nepawa, Colombourg, la municipalité de St-Eugène-de-Chazel, Authier, Authier-Nord, Macamic et Poularies.

L’Abitibi-Témiscamingue n’est pas la Sibérie du Québec
On rabaisse les régions pour embellir Montréal
La désinformation climatique concernant l’Abitibi-Témiscamingue prend plusieurs formes (cf. La Dépêche nos 72 à 75). Une, particulièrement récurrente au niveau des médias nationaux, est d’embellir le climat de Montréal et d’enlaidir la météo des autres régions.

La Fabuleuse histoire de La Vérendrye et de ses fils
Les 3 vies de Pierre Gaultier de La Vérendrye
La Dépêche débute dans son édition numéro 76 une nouvelle série d’article sur les personnages célèbres de l’histoire avec un nom des plus évocateur pour les Témiscabitibiens. En deux parties: découvrez la fabuleuse histoire de Pierre Gaultier de La Vérendrye et de ses fils.

Le 37e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue
La première mondiale du film L’AMOUR
Le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue accueille la première mondiale du film L’AMOUR, une production québécoise du réalisateur Marc Bisaillon, dans le cadre de sa 37e soirée d’ouverture. Ce long métrage inspiré de faits réels, mettant au grand jour certains enjeux actuels finement exposés, captivera assurément les cinéphiles.

Le 37e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue
Une Valdorienne en route vers les Oscars!
Le Festival fait une place toute spéciale à la réalisatrice Valdorienne Sophie Dupuis, diplômée en Arts et lettres au Cégep de l’Abitibi- Témiscamingue, ainsi qu’à son film CHIEN DE GARDE lors d’une présentation spéciale de l’oeuvre.

Le 37e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue
Toujours aussi pertinent, percutant et divertissant
Pour une 37e année, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue est très fier de sa programmation d’oeuvres cinématographiques provenant des quatre coins de la planète. Par conséquent, en incluant l’Espace court, une impressionnante sélection de courts, moyens et longs métrages sera présentée durant les huit jours de cette grande fête du cinéma.

HISTOIRE
La douce revanche du pacifiste Louis XVI
La Dépêche conclut sa série de reportages sur les rois de France et l’Amérique du Nord avec Louis XVI qui venge l’affront subi suite à la Guerre de Sept Ans et ses désastreuses conséquences, en redonnant à la France son rôle d’arbitre en Europe et sa place de première puissance mondiale.

L’Abitibi-Témiscamingue
Le véritable sud-ouest du Québec
Les préjugés, entre autres au niveau climatique, sont très tenaces concernant l’Abitibi-Témiscamingue et souvent ce sont des Témiscabitibiens eux-mêmes qui les entretiennent.

ÉCONOMIE
J’ai bien connu l’Homme-araignée
Alors que Landrienne célèbrait son centenaire en 2018, peu de Landriennois savent à quel point ce village de 967 habitants doit une grande partie de sa prospérité à un être aux capacités hors du commun.

Élections générales
QUÉBEC 2018
Les résultats en Abitibi-Témiscamingue
et au Québec

Bilan des années Charest-Couillard
De la politique du pire
à celle de la terre brûlée
Depuis le rapprochement politique entre le Québec et la France suite au Vive le Québec libre! du général de Gaulle, jamais un gouvernement québécois n’était allé aussi loin pour humilier le gouvernement français que celui de Philippe Couillard (cf. La Dépêche numéro 70).

TOURISME & PATRIMOINE
De Gallichan à Clerval par Ste-Hélène-de-Mancebourg
Nous poursuivons, dans La Dépêche numéro 75, notre grande tournée des paroisses et des ponts couverts de l’Abitibi-Ouest en parcourant Gallichan, le village de Ste-Hélène-de-Mancebourg et la municipalité de Clerval.

TOURISME
Routes remarquables et exceptionnelles
Si vous avez déjà eu la chance en revenant d’Europe d'admirer du haut des airs le golfe et le fleuve St-Laurent, longer ainsi ce vaste territoire d’apparence encore vierge a pu vous donner une bonne idée de ce qui a ébloui les fondateurs de la Nouvelle-France et les a poussés à s’établir ici malgré les incommensurables difficultés. Par contre, rendue au niveau du sol, de nos jours, la vision est toute autre; la laideur est plutôt prédominante, entre autres, le long de nos routes. Tout un contraste avec l’Europe! Au point qu’il est aisé de répertorier nos plus belles routes. Alors, voici celles de notre grande région.

François Gendron
Retour sur une carrière exemplaire
Estimant avoir fait sa large part en politique active et concrète, François Gendron ne sollicitera pas de nouveau mandat aux élections québécoises du 1er octobre prochain. Entrevue avec le doyen de l’Assemblée nationale qui aura consacré 42 ans de sa vie à servir son monde, sa région et le Québec.

Cyclisme sur route
Les résultats de l'Amossois Charles-Étienne Chrétien et de ses collègues québécois
Le cycliste québécois originaire d'Amos Charles-Étienne Chrétien (Silber Pro Cycling) a pris le 12e rang de la première étape du Tour de l’Utah à Cedar City.

Cyclisme sur route
Les résultats de l'Amossoise Canuel au Tour de Norvège et au Grand Prix de Plouay
Partie en échappée solo, lors de la première étape du Tour féminin de Norvège, l'Amossoise Karol-Ann Canuel a bien failli tenir bon jusqu’à la ligne d’arrivée.

SPORTS
Six médailles pour l'Amossois Jérôme Gauthier
L’Abitibi-Témiscamingue a terminé au 9e rang du classement général des Finales des Jeux du Québec de 2018 à Thetford-Mines avec 15 médailles (trois d’or, six d’argent et autant de bronze).

Sondages
Moins scientifiques,
mais plus influents
Si on a longtemps pu se fier à la base scientifique des sondages d’opinions (avec sa célèbre marge d’erreur: plus ou moins 3%, 19 fois sur 20), ce n’est plus le cas aujourd’hui suite à l’avènement du téléphone cellulaire qui a compliqué la tâche aux sondeurs rigoureux.

Cyclisme sur route
L'Amossoise Canuel deuxième du contre-la-montre
Karol-Ann Canuel (Québec) a conclu en deuxième place du Chrono de Gatineau (1.1), une épreuve de contre-la-montre de 17,3 kilomètres disputée dans le cadre du Grand Prix de cyclisme sur route de Gatineau, le 8 juin dernier.

Santé
Le Réseau québécois de Villes et villages en santé et Sherbrooke Ville en santé célèbrent leurs 30 ans!
Le Réseau québécois de Villes et villages en santé a souligné ses 30 ans d'existence le 30 mai dernier lors d'une soirée à Sherbrooke, qui célébrait également le 30e anniversaire de Sherbrooke Ville en santé.

Fuséonautique
Une Rouynorandienne participe à la plus grande compétition mondiale
Béatrice Moreau-Lefebvre de Rouyn-Noranda fait partie des membres de l’équipe en compétition à la Spaceport America Cup qui se déroulera dans le désert du Nouveau-Mexique aux États-Unis.

Marché immobilier résidentiel
En Abitibi-Témiscamingue: l'avantage est aux vendeurs
84 ventes résidentielles ont été réalisées dans l'agglomération de Val-d'Or au premier trimestre de 2018, ce qui représente une augmentation de 2% par rapport au même trimestre en 2017; dans l'agglomération de Rouyn-Noranda, on a recensé 103 ventes, soit une diminution de 3%.

HISTOIRE
Louis XV 2e partie
Le règne personnel
La Dépêchepoursuit sa série de reportages sur les rois de France et l’Amérique du Nord avec Louis XV qui, après une longue régence (1715 à 1743 cf. La Dépêche numéro 73), devra affronter les Anglais pendant la Guerre de Sept Ans.

Ville et villages en santé Rouyn-Noranda
30 ans de concertation pour améliorer la qualité de vie
Ville et villages en santé Rouyn-Noranda a 30 ans. Mais l’introduction de cette philosophie de santé globale au Québec a aussi 30 ans. En fait, Rouyn-Noranda est le berceau de ce concept qui, non seulement a contribué à améliorer la qualité de vie à Rouyn-Noranda, mais a aussi fait rayonner la ville et le Québec dans le monde francophone.

Le climat témiscabitibien
Des absurdités qui révèlent des lacunes dans les prévisions
De Val-d’Or à Ville-Marie, depuis des années, on entend des Témiscabitibiens déplorer l’inexactitude de la température donnée au jour le jour par des médias tant nationaux que régionaux. Pour contrer cette image erronée de notre climat, La Dépêche numéro 74 poursuit sa nomenclature des contre-vérités répertoriées dans les médias en s’attardant cette fois plus spécifiquement à certaines absurdités qui nous révèlent aussi des lacunes dans les prévisions météo.

Ville-Marie
La Perle du Témiscamingue
Ville-Marie jouit du titre de Perle du Témiscamingue... à juste titre! Mais pourquoi Ville-Marie s’appelle ainsi et quelles sont ses origines?

Témiscaming
Un «long saut» historique
L’histoire de Témiscaming remonte à loin et l’apport économique de la forêt y a toujours joué un grand rôle. Déjà à la fin du XVIIIe siècle, des bûcherons menaient des coupes de bois à cet endroit connu comme le «Long-Sault», nom faisant référence à un des rapides répertoriés sur la rivière des Outaouais.

Tourisme et patrimoine
Nos ponts couverts
et nos églises
Vers Roquemaure en passant par Rapide-Danseur
La Dépêche numéro 74 poursuit sa tournée des paroisses et ponts couverts en prenant la direction à partir du centre-ville de Rouyn-Noranda de D’Alembert, Duparquet, Rapide-Danseur et Roquemaure en débutant un tout nouveau carnet de voyage.

ENTREVUE
Diane Dallaire
La 1re femme à la tête de Rouyn-Noranda
La Dépêche numéro 74 vous convie à mieux connaître la première femme à la tête de Rouyn-Noranda: Diane Dallaire.



EN EXERGUE
LES ÉVÉNEMENTS MARQUANTS

CULTURE
Tourisme
Calendrier témiscabitibien 2019 à conserver
La Fabuleuse histoire de La Vérendrye et de ses fils
Les trois vies de
Pierre Gaultier de La Vérendrye

Abitibi-Ouest
De Destor à Languedoc, en passant par Taschereau
Le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue
Inspirant de Yellowknife à St-Jean-de-Luz
SPÉCIAL 20 ANS
La Dépêche
20 ans de passion témiscabitibienne

SPÉCIAL 20 ANS
Personnalités et événements marquants des 20 dernières années
Vive l’Abitibi-Témiscamingue

CINÉMA
Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue
Les coulisses de la 37e édition

HISTOIRE
La douce revanche du pacifiste Louis XVI
TOURISME & PATRIMOINE
De Gallichan à Clerval par Ste-Hélène-de-Mancebourg
TOURISME
Routes remarquables et exceptionnelles
Le T. E. Draper d’Angliers rénové
De nouveaux grands honneurs à venir?
Abitibi-Ouest
De l’Île-Nepawa au hameau de Chazel


ÉCONOMIE
ÉCONOMIE
Les MRC comme gouvernement de proximité
Lorrainville
Un coin de paradis pour profiter de la vie
ÉCONOMIE
J’ai bien connu l’Homme-araignée
Marché immobilier résidentiel
En Abitibi-Témiscamingue: l'avantage est aux vendeurs
Pénurie de main-d’œuvre
Tous doivent faire leur part,
y compris le Gouvernement



POLITIQUE
POLIQUE
Ce qu’on doit voir dans la murale de Kenora
Histoire
Les origines admirables du nom Letang
Élections générales
QUÉBEC 2018
Les résultats en Abitibi-Témiscamingue
et au Québec

Bilan des années Charest-Couillard
De la politique du pire
à celle de la terre brûlée

François Gendron
Retour sur une carrière exemplaire
HISTOIRE
Louis XV 2e partie
Le règne personnel



SCIENCE
L’Abitibi-Témiscamingue n’est pas la Sibérie du Québec
Nous aussi, nous passons parfois Noël sur le gazon
L’Abitibi-Témiscamingue n’est pas la Sibérie du Québec
On rabaisse les régions pour embellir Montréal
Sondages
Moins scientifiques, mais plus influents
Enquête
Le véritable sud-ouest du Québec
Fuséonautique
Une Rouynorandienne participe à la plus grande compétition mondiale
Le climat témiscabitibien
Des absurdités qui révèlent des lacunes dans les prévisions


SPORTS
Cyclisme sur route
Les résultats de l'Amossois Charles-Étienne Chrétien et de ses collègues québécois
Cyclisme sur route
Les résultats de l'Amossoise Canuel au Tour de Norvège et au Grand Prix de Plouay
SPORTS
Six médailles pour l'Amossois Jérôme Gauthier
Cyclisme sur route
L'Amossoise Canuel deuxième du contre-la-montre
Cyclisme sur route
Deuxième sacre en deux ans pour l’équipe de Canuel
Jeux olympiques 2018
Le Canada exporte son mépris du français en Corée du Sud



desmondes.com



EN MANCHETTES

La Dépêche 20 ans de passion témiscabitibienne
SPÉCIAL 20 ANS
La Dépêche
20 ans de passion témiscabitibienne

Ce n’est pas un hasard si le Témiscamingue se retrouve en plus gros caractères à la une de La Dépêche spécial 20e anniversaire. Cette importante partie de notre région est trop souvent laissée pour compte. C’est pourquoi, depuis sa toute première édition, à chaque fois que La Dépêche en a eu les moyens, elle l’a mis en exergue. Tout comme l’Abitibi-Ouest, le bassin de l’Harricana et la Vallée de l’Or.

La Dépêche 20 ans de passion témiscabitibienne
SPÉCIAL 20 ANS
Vive l’Abitibi-Témiscamingue!
Depuis 20 ans, la région a connu bien des bouleversements. Parfois positifs, parfois négatifs. La pénurie de main-d’oeuvre s’est accentuée, un déclin minier peu publicisé s’est transformé en relance avec pour locomotive la mine à ciel ouvert de Malartic, un blocus de camionneurs a finalement contribué à résorber, un peu, les prix anormalement élevés de l’essence dans la région...

Un souvenir de l'ancienne base militaire à Val-d'Or.
TOURISME
Calendrier témiscabitibien 2019
La Dépêche numéro 77 est publiée sous la forme d'un calendrier témiscabitibien qu'on peut accrocher au mur.

Un Noël sans neige à Val-d'Or
ENQUÊTE
Nous aussi, nous passons parfois Noël sur le gazon
La Dépêche numéro 77 souligne le fait qu'il arrive parfois qu'il n'y a pas de neige au sol à Noël dans les principales villes de la région tout en poursuivant sa nomenclature des nombreux exemples de contre-vérités dans les médias qui ont au cours des années forgé à tort notre mauvaise réputation de Sibérie du Québec.

La marina de Ville-Marie dans le calendrier 2018 de La Dépêche
La Fabuleuse histoire de
La Vérendrye et de ses fils

Les 3 vies de Pierre Gaultier de La Vérendrye
Quelle belle histoire que celle de Pierre Gaultier de La Vérendrye qui oeuvra pour la Nouvelle-France avec une constance aussi réelle que celle caractérisant Samuel de Champlain! Après s’être illustré héroïquement sur les champs de bataille en Europe et après des années passées à cultiver ses terres peu favorables de La Vérendrye (cf. La Dépêche numéro 76), il décide à 42 ans de changer de carrière. Il est à l’aube d’une fabuleuse troisième vie.

Le T. E. Draper d’Angliers rénové
Le T. E. Draper d’Angliers rénové
De nouveaux grands honneurs à venir?
Tout au cours de l’été 2018, les touristes ont pu redécouvrir un T. E. Draper fraîchement rénové. En effet, le célèbre remorqueur, une attraction touristique de poids à Angliers, a été repeint et ses nouvelles couleurs se rapprochent aujourd’hui de celles d’antan. Une remise à neuf débuté en 2015.

la météo au Québec
L’Abitibi-Témiscamingue n’est pas la Sibérie du Québec
On rabaisse les régions pour embellir Montréal
La désinformation climatique concernant l’Abitibi-Témiscamingue prend plusieurs formes (cf. La Dépêche nos 72 à 75). Une, particulièrement récurrente au niveau des médias nationaux, est d’embellir le climat de Montréal et d’enlaidir la météo des autres régions.

PONT COUVERT
Abitibi-Ouest
De l’Île-Nepawa au hameau de Chazel
Suite à notre premier carnet de voyage (cf. La Dépêche numéros 70 à 73 couvrant Ste-Germaine-Boulé, Palmarolle, Val-Saint-Gilles, Villebois, Val-Paradis, Beaucanton, Normétal, St-Lambert, Clermont, La Reine, Dupuy et La Sarre) et le début de notre 2e (cf. La Dépêche numéro 74 et numéro 75 couvrant le quartier D’Alembert, la municipalité de Duperquet, le village de Rapide-Danseur, la municipalité de Roquemaure, celle de Gallichan, Ste-Hélène-de-Mancebourg et de Clerval), poursuivons notre tournée des paroisses et des ponts couverts de l’Abitibi-Ouest en parcourant l’Île-Nepawa, Colombourg, la municipalité de St-Eugène-de-Chazel, Authier, le hameau d'Authier-Nord, Macamic et Poularies.

Pierre-Luc Lafontaine dans une scène du film L’AMOUR
Première mondiale à Rouyn-Noranda
Pierre-Luc Lafontaine au Festival
La première mondiale du long métrage L'AMOUR fut l'occasion pour les artisans du film, présents à cette 37e Soirée d'ouverture du  Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue de recevoir une première ovation publique et les premières réactions de cinéphiles.

Sophie Dupuis réalisatrice Valdorienne
CINÉMA
Une Valdorienne en route vers les Oscars!
Le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue a fait une place toute spéciale à la réalisatrice Valdorienne Sophie Dupuis, diplômée en Arts et lettres au Cégep de l’Abitibi- Témiscamingue, ainsi qu’à son film CHIEN DE GARDE lors d’une présentation spéciale de l’oeuvre.

Le 37e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue
Le 37e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue 
Toujours aussi pertinent, percutant et divertissant
Pour une 37e année, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue est très fier de sa programmation d’oeuvres cinématographiques provenant des quatre coins de la planète.

Amos - Matagami - Radisson La Route de la Baie-James
SPÉCIAL TOURISME 
ROUTES REMARQUABLES ET EXCEPTIONNELLES
La Dépêche numéro 75 vous propose de découvrir nos plus belles routes.

Les rois de France et l’Amérique du Nord
Les rois de France et l’Amérique du Nord
La douce revanche du pacifiste Louis XVI
Après les rois François Ier (cf. La Dépêche numéro 67), Louis XIV (cf. La Dépêche numéros 68 et 69), Henri II, François II, Charles IX, Henri III (cf. La Dépêche numéro 70), le bien-aimé Henri IV (cf. La Dépêche numéro 71), Louis XIII (cf. La Dépêche numéro 72) et Louis XV (cf. La Dépêche nos 73 et 74) La Dépêche conclut sa série de reportages sur les rois de France et l’Amérique du Nord avec Louis XVI qui venge l’affront subi suite à la Guerre de Sept Ans et ses désastreuses conséquences, en redonnant à la France son rôle d’arbitre en Europe et sa place de première puissance mondiale.

Finales des Jeux du Québec
SPORTS
Pas moins de six médailles pour l'Amossois Jérôme Gauthier
L’Abitibi-Témiscamingue a terminé au 9e rang du classement général des Finales des Jeux du Québec de 2018 à Thetford-Mines avec 15 médailles (trois d’or, six d’argent et autant de bronze).

François Gendron
François Gendron
Retour sur une carrière exemplaire
Estimant avoir fait sa large part en politique active et concrète, François Gendron ne sollicitera pas de nouveau mandat aux élections québécoises du 1er octobre prochain. Entrevue avec le doyen de l’Assemblée nationale qui aura consacré 42 ans de sa vie à servir son monde, sa région et le Québec.

La Boussole électorale de Radio-Canada
Sondages
Ils sont moins scientifiques, mais ils sont plus influents
À l’instar de sondages tendancieux, la Boussole électorale de Radio-Canada a pour objectif d’amener les électeurs à repenser leur intention de vote. Ainsi, malgré ses aspects scientifiques, elle peut conseiller à des électeurs de droite de voter plus à gauche et à des souverainistes de voter pour des partis fédéralistes.

Gilles Chapadeau Parti Québécois Rouyn-Noranda - Témiscamingue
Gilles Chapadeau
Le régionaliste rassembleur
«Il est là pour les bonnes raisons; pour faire une différence dans la vie des gens. C’est un homme de coeur», soulignait la vice-chef du Parti Québécois Véronique Hivon en parlant de Gilles Chapadeau lors de son investiture comme candidat officiel du PQ dans la circonscription de Rouyn - Noranda - Témiscamingue pour les élections générales du 1er octobre prochain.

Bilan des années Charest-Couillard
Bilan des années Charest-Couillard
De la politique du pire à celle de la terre brûlée
Depuis le rapprochement politique entre le Québec et la France suite au Vive le Québec libre! du général de Gaulle, jamais un gouvernement québécois n’était allé aussi loin pour humilier le gouvernement français que celui de Philippe Couillard (cf. La Dépêche numéro 70).

Jacques Aylwin
PORTRAIT et HISTOIRE
100e de Landrienne
J’ai bien connu l’Homme-araignée

Alors que Landrienne célèbre son centenaire, peu de Landriennois savent à quel point ce village de 967 habitants doit une grande partie de sa prospérité à un être aux capacités hors du commun.

Nelson Mandela
Ce 18 juillet 2018
Nelson Mandela aurait eu 100 ans
Ce 18 juillet 2018, Nelson Mandela, un des personnages les plus emblématiques de la planète, aurait eu 100 ans. En 2014, La Dépêche numéro 65 vous proposait déjà  un article sur l'ancien président d'Afrique-du-Sud et sur la grande leçon d'humilité qu'il donna aux médias suite à son décès, le 5 décembre 2013.

Villes et villages en santé
Ville et villages en santé
30 ans de concertation pour améliorer la qualité de vie
Ville et villages en santé Rouyn-Noranda a 30 ans. Mais l’introduction de cette philosophie de santé globale au Québec a aussi 30 ans. En fait, Rouyn-Noranda est le berceau de ce concept qui, non seulement a contribué à améliorer la qualité de vie à Rouyn-Noranda, mais a aussi fait rayonner la ville et le Québec dans le monde francophone.

Jeux olympiques Christine Girard
Christine Girard
Un charisme de poids pour la région
L'haltérophile témiscabitibienne Christine Girard possède une forte personnalité. Intelligente, passionée, généreuse, travaillante, dynamique, attachée à sa région et à sa famille, capable de concilier les études et l'entraînement... elle symbolise beaucoup.

Jeux olympiques 2018 Corée du Sud
LANGUE
Le Canada exporte son mépris du français en
Corée du Sud

Le fier Catalan Martin Fourcade a remporté, pour la France, trois médailles d’or aux JO 2018. Pendant ce temps, Hockey Canada a démontré une nouvelle facette du mépris que le Canada peut avoir envers le français, tout en prouvant, encore une fois, que les Québécois n’ont pas tout à fait leur place au sein du Canada.

Jeux olympiques 2018 Corée du Sud
Jeux olympiques 2018
Le Canada exporte son mépris du français en
Corée du Sud

À bien des occasions, les fédérations sportives canadiennes nous ont démontré un sentiment peu sympathique au fait français où les Québécois n’avaient pas tout à fait leur place. Hockey Canada nous l'a prouvé à nouveau lors des récents Jeux olympiques de PyeongChang.

Diane Dallaire à la tête de Rouyn-Noranda.
Diane Dallaire
La première femme à la tête de Rouyn-Noranda
Diane Dallaire a été élue avec 43,56% des votes face au maire sortant Mario Provencher (28,09%) et au candidat Philippe Marquis (27,24%) lors du scrutin du 5 novembre 2017.

La marina de Ville-Marie dans le calendrier 2018 de La Dépêche
ENQUÊTE
Témiscaming et Ville-Marie:
Les villes les plus chaudes du Québec

La ville de Témiscaming est détenteur, avec Ville-Marie, du record de la température la plus élevée jamais enregistré au Québec. Ainsi, même une fontaine d’inspiration vénitienne a toute sa place à Témiscaming.

ANGLICISATION
POLITIQUE
L'anglicisation du Québec
Même chez la nouvelle génération d'anglophones au Québec, on peut trouver un jeune qui tourne allègrement le dos à la langue officielle du Québec en étant incapable de dire un seul mot en français même s'il travaille en plein coeur du Montréal touristique à servir des touristes.

Guess et le français au Québec
POLITIQUE
Le mépris d'un environnement anglophone omniprésent
Guess est une des entreprises qui a combattu jusque devant les tribunaux la simple demande d’ajouter un modeste descriptif en français au fronton de leurs magasins.

INTACT ASSURANCE
JUSTICE
Intact Assurance
condamné à payer

Au terme d’une saga qui aura duré plus de trois ans, Intact Assurance a été condamné au Palais de justice de Rouyn-Noranda à payer M. Alain Aylwin, président et éditeur du magazine La Dépêche.

Équipe Israël Tour de l'Abitibi 1998
Tour de l'Abitibi
L'Équipe d'Israël ou L'exotisme du vélo
Dans La Dépêche numéro 8, notre journaliste Ken Villeneuve nous proposait un reportage en profondeur sur la toute première participation de l'Équipe d'Israël au Tour de l'Abitibi en 1998. Un texte révélateur des nombreuses difficultés que connaîtra l'organisation du Tour au cours de son histoire.

LOCO LOCASS
L'état des médias
La subjectivité atteint de nouveaux sommets
Le groupe hip-hop Loco Locass a déjà dénoncé la piètre qualité de l’information en donnant en exemple la malhonnêteté dont peut faire preuve un quotidien comme La Presse.

Loco Locass
Loco Locass
À la défense des régions du Québec
«Je trouve que vous ne sortez pas souvent. Montréalais... êtes-vous déjà allés en Gaspésie? Êtes-vous déjà allés en Abitibi? Êtes-vous déjà allés à Chicoutimi?» Par ces quelques mots, un groupe venait d'exposer haut et fort ce que plusieurs pensent tout bas: la métropole québécoise ne connaît pas très bien les régions du Québec. Mais pourquoi cet intérêt? Qui est ce groupe qui prend la défense des régions du Québec?