CULTURE
ÉCONOMIE
POLITIQUE
SCIENCE
SPORTS
Archives Culture
Archives Économie
Archives Politique
Archives Science
Archives Sports
La Dépêche de l'Abitibi-Témiscamingue
La Dépêche présentement en kiosque
ABONNEMENT
ANNONCER
Archives Actualité
POINTS DE VENTE
SOMMAIRE

1997 à 2016
2017
2018
2019
2020
EN KIOSQUE
La Dépêche présentement en kiosque

La Dépêche SUR PAPIER GLACÉ
Sommaire
Anciens
numéros
Points
de vente
Abonnement
MENU PRINCIPAL
Accueil
Information continue
Profil de
La Dépêche
Annoncer dans
La Dépêche
 
ARCHIVES 2020
COVID-19
Québec annonce un programme d'aide aux travailleurs
Le gouvernement du Québec annonce un Programme d'aide temporaire aux travailleurs dans le cadre de la pandémie de la COVID-19.

Vidéotron fait l'acquisition de Cable Amos
Télécommunications
Vidéotron branche son tout premier client à Amos
C’est avec beaucoup de fébrilité que Vidéotron a procédé à sa première installation filaire dans la région à Amos le  6 mars 2020. Les citoyens d’Amos sont donc les tout premiers à bénéficier  du service de Téléphonie Résidentielle de Vidéotron via le réseau de Cable Amos. L’arrivée de Vidéotron dans la région marque le début de la saine concurrence dans le domaine des télécommunications en Abitibi-Témiscamingue.

Protection de l’aluminium québécois
Le Bloc Québécois obtient un gain important
Entente entre le Bloc Québécois et le gouvernement fédéral sur le libre-échange: M. Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, obtient un gain important pour l’aluminium québécois.

Acquisition de Cable Amos par Vidéotron
Pierre Karl Péladeau et Jean-François Pruneau à Amos
Pierre Karl Péladeau de Québecor et Jean-François Pruneau de Vidéotron étaient à Amos afin de rencontrer les employés de Cable Amos, entreprise avec laquelle Vidéotron a conclu une entente visant son acquisition.
    
ARCHIVES 2019
Vidéotron en Abitibi-Témiscamingue
Le CRTC brise enfin le monopole historique de Bell dans la région
Le CRTC a donné raison aux allégations de Vidéotron concernant les tentatives d’obstruction de Cablevision pour empêcher son arrivée en Abitibi-Témiscamingue.

L’actrice Sylvia Hoeks
Jour noir
Une série sur Apple TV +
Apple a dévoilé les détails de sa série Jour noir disponible sur son nouveau service de diffusion en continu Apple TV+ visant à concurrencer Netflix.

Helix de Vidéotron
Plateforme technologique
Vidéotron veut offrir, et de loin, la meilleure technologie en Abitibi-Témiscamingue
Vidéotron a dévoilé le 27 août dernier sa nouvelle plateforme technologique qui révolutionne la façon de se divertir et de gérer son domicile: Helix. Cette nouvelle technologie est celle qui sera offerte lorsque Vidéotron s’implantera en Abitibi-Témiscamingue.

Vidéotron dénonce les mesures prises par Cablevision
Télécommunications
Vidéotron dénonce les mesures prises par Cablevision pour maintenir son monopole en Abitibi-Témiscamingue
Cablevision, une filiale de Bell, prend actuellement tous les moyens à sa disposition afin de bloquer l’arrivée d’un nouveau joueur dans la région et ainsi maintenir son monopole au détriment de tous.

Protection du consommateur
Le CRTC doit respecter la loi québécoise
À la suite du dépôt par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes d’une nouvelle politique régissant les services Internet, Monique Pauzé, porte-parole du Bloc Québécois en matière de patrimoine, a demandé à Ottawa de respecter la compétence du Québec en matière de protection du consommateur.

Les télécommunications en Abitibi-Témiscamingue
Vidéotron accentue sa présence en Abitibi-Témiscamingue
On peut anticiper un bond de géant pour combler les retards de la région en matière de télécommunications
D’ici la fin de l’année 2019, Vidéotron souhaite déployer ses produits et services et devenir une véritable alternative pour les Témiscabitibiens. Depuis plusieurs années, les résidents et les PME de la région sont mal desservis en matière de télécommunications en raison d’un marché où la concurrence est particulièrement faible. Une situation anormale dans la région depuis trop longtemps. Dans ce contexte, Vidéotron est confiante de pouvoir changer la donne au bénéfice de tous.

Guess a combattu le français devant les tribunaux : un exemple de mépris
La langue française sur Internet
Infractions à la Charte de la langue française sur le Web
L'Office québécois de la langue française annonce que l'entreprise MDR Aéro inc. a été déclarée coupable d'une infraction à l'article 52 de la Charte de la langue française.

Aéronautique
La première année d'Airbus à la tête du programme A220
Un an après qu'Airbus soit devenue l'actionnaire majoritaire du programme A220, les livraisons d'Airbus dans sa première année excèdent le nombre total d'avions livrés avant le 1er juillet 2018, lorsqu'elle est devenue l'actionnaire majoritaire du programme.

loyers moyens
Logement locatif
Vers une crise permanente à Rouyn-Noranda?
Le Québec subit-il une crise permanente du logement? D'après les données colligées par l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS), pour huit villes du Québec, c'est le cas. Et particulièrement à Rouyn-Noranda.

Infractions à la Charte de la langue française
Loi 101
Infractions à la Charte de la langue française sur le Web
L'Office québécois de la langue française annonce que l'entreprise MDR Aéro inc. a été déclarée coupable d'une infraction à l'article 52 de la Charte de la langue française.

204 jours dans l'espace
La plus longue mission spatiale pour un astronaute québécois
Après 204 jours à bord de la Station spatiale internationale, l'astronaute natif de Québec, David Saint-Jacques, est revenu sur Terre avec ses coéquipiers Anne McClain (NASA) et Oleg Kononenko (Roscosmos).
    
ARCHIVES 2018
Noël sur le gazon dans les principales villes d'Abitibi-Témiscamingue
L’Abitibi-Témiscamingue n’est pas la Sibérie du Québec
Nous aussi, nous passons parfois Noël sur le gazon
Le Québec n’est pas la Californie, mais l’Abitibi-Témiscamingue n’est pas la Sibérie non plus. Lisez la suite de notre enquête sur la désinformation climatique qui touche plusieurs parties du Québec, mais plus particulièrement la région de l'Abitibi-Témiscamingue, dans La Dépêche numéro 77.

On rabaisse les régions pour embellir Montréal
L’Abitibi-Témiscamingue n’est pas la Sibérie du Québec
On rabaisse les régions pour embellir Montréal
La désinformation climatique concernant l’Abitibi-Témiscamingue prend plusieurs formes (cf. La Dépêche nos 72 à 75). Une, particulièrement récurrente au niveau des médias nationaux, est d’embellir le climat de Montréal et d’enlaidir la météo des autres régions.
La Boussole électorale de Radio-Canada
Sondages
Moins scientifiques, mais plus influents
Si on a longtemps pu se fier à la base scientifique des sondages d’opinions (avec sa célèbre marge d’erreur: plus ou moins 3%, 19 fois sur 20), ce n’est plus le cas aujourd’hui suite à l’avènement du téléphone cellulaire qui a compliqué la tâche aux sondeurs rigoureux.

Le véritable sud-ouest du Québec
Enquête
L’Abitibi-Témiscamingue
Le véritable sud-ouest du Québec
Les préjugés, entre autres au niveau climatique, sont très tenaces concernant l’Abitibi-Témiscamingue et souvent ce sont des Témiscabitibiens eux-mêmes qui les entretiennent. Cependant, rendons à César ce qui appartient à César, comme vous avez pu le constater dans nos éditions précédentes (cf. La Dépêche numéros 72 à 74), les médias nationaux ont une grande part de responsabilité à cet égard; les inexactitudes qui ont été diffusées systématiquement au cours des dernières décennies se comptent, sans exagération, par centaines.

Fuséonautique
Une Rouynorandienne participe à la plus grande compétition mondiale
Béatrice Moreau-Lefebvre de Rouyn-Noranda fait partie des membres de l’équipe en compétition à la Spaceport America Cup qui se déroulera dans le désert du Nouveau-Mexique aux États-Unis.

Villes et villages en santé
Santé
Le Réseau québécois de Villes et villages en santé et  Sherbrooke Ville en santé célèbrent leurs 30 ans!
Le Réseau québécois de Villes et villages en santé a souligné ses 30 ans d'existence le 30 mai 2018 lors d'une soirée à Sherbrooke, qui célébrait également le 30e anniversaire de Sherbrooke Ville en santé.
Le climat au Québec
Le climat témiscabitibien
Des absurdités qui révèlent des lacunes dans les prévisions
De Val-d’Or à Ville-Marie, depuis des années, on entend des Témiscabitibiens déplorer l’inexactitude de la température donnée au jour le jour par des médias tant nationaux que régionaux. Pour contrer cette image erronée de notre climat, La Dépêche numéro 74 poursuit sa nomenclature des contre-vérités répertoriées dans les médias en s’attardant cette fois plus spécifiquement à certaines absurdités qui nous révèlent aussi des lacunes dans les prévisions météo.
Transport aérien régional
Les régions, grandes perdantes du Sommet
Le député d’Abitibi-Ouest, François Gendron, s’avoue déçu du refus des députés du Parti libéral et de la Coalition Avenir Québec d’appuyer la motion du Parti Québécois en faveur du transport aérien régional.

Branchement à internet haute vitesse
L’Abitibi-Témiscamingue est défavorisée
Pendant que des régions reçoivent des millions de dollars du programme Québec branché, le ministre Luc Blanchette vient annoncer, tout pimpant, une minuscule subvention de 354 000 $ pour brancher 600 foyers dans sept communautés.
    
ARCHIVES 2017
Le climat au Québec
ENQUÊTE
L’Abitibi-Témiscamingue est une des régions du Québec les plus choyées au niveau climatique
Le Québec n’est pas la Californie, mais l’Abitibi-Témiscamingue n’est pas la Sibérie non plus. Lisez la suite de notre enquête sur la désinformation climatique qui touche plusieurs parties du Québec, mais plus particulièrement la région de l'Abitibi-Témiscamingue, dans La Dépêche numéro 73.
Le climat au Québec
ENQUÊTE
Témiscaming et Ville-Marie :
Les villes les plus chaudes du Québec
La ville de Témiscaming est détenteur, avec Ville-Marie, du record de la température la plus élevée jamais enregistré au Québec. Ainsi, même une fontaine d’inspiration vénitienne a toute sa place à Témiscaming.

Le Québec n’est pas la Californie, mais l’Abitibi-Témiscamingue n’est pas la Sibérie non plus. Suivez notre enquête sur la désinformation climatique qui touche plusieurs parties du Québec, mais plus particulièrement la région de l'Abitibi-Témiscamingue, dans La Dépêche numéro 73.

Le climat au Québec
ENQUÊTE
L’Abitibi-Témiscamingue n'est pas la Sibérie du Québec
Le Québec n’est pas la Californie, mais l’Abitibi-Témiscamingue n’est pas la Sibérie non plus. En fait, l’Abitibi-Témiscamingue est même une des régions du Québec les plus choyées au niveau climatique.
Déchets nucléaires
Un projet de dépotoir menace le Québec
Le Bloc Québécois entreprendra des actions au sujet du projet de dépotoir de déchets nucléaires que la compagnie LCN entend créer à moins d’un kilomètre de la rivière des Outaouais.

La population de caribous dans le Nord-du-Québec
La faune laissée pour compte
La faune est loin d’être une priorité pour le gouvernement Couillard
L’attitude du ministre Luc Blanchette à l’égard des dossiers fauniques ne laisse présager rien de bon pour le futur.
La population de caribous dans le Nord-du-Québec
Population de caribous
Un inventaire rigoureusement scientifique ou une évaluation bête du gouvernement Couillard?
La décision du gouvernement de Philippe Couillard de mettre fin à la chasse au caribou le 1er février 2018 pour une période indéterminée ne passe pas dans le Nord-du-Québec.
Transfert d'une partie de l'embouteillage des   Eaux Eska  à l'extérieur de la région
Une décision rationnelle de l'entreprise?
Les représentants syndicaux d'Unifor et de la Fédération des travailleuses et travailleurs du Québec (FTQ) ont dénoncé la décision de l'entreprise Eaux Eska de déménager une partie de l'embouteillage de son eau à l'extérieur de la région.
L'attraction du Témiscamingue
Céramiste
L’attraction du Témiscamingue
Des Collines Kékéko aux montagnes de Témiscaming
Des Collines Kékéko aux montagnes de Témiscaming, de la Forêt enchantée de Duhamel-Ouest au cimetière indien de Winneway, de la presqu’île de Rémigny au microclimat de Béarn, en passant par le Chantier Gédéon d’Angliers, la beauté du Témiscamingue inspire. Alors, pas surprenant que le véritable sud-ouest québécois attire des artistes.