La Dépêche

En kiosque
La Dépêche présentement en kiosque


Sommaire
Anciens numéros
Points de vente
Abonnement
Accueil
Information
continue

Profil de
La Dépêche

Annoncer dans
La Dépêche



Actualité générale
Culture
Économie
Politique
Science
Sports

PHOTOREPORTAGE
Le 36e Festival du cinéma international «debout» en bout
LA DÉPÊCHE NUMÉRO 74

Antoine-Olivier Pilon dans Junior Majeur
 
 

Junior majeur a été projeté en première mondiale lors de la soirée d’ouverture du 36e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.
 

Le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue
et Junior Majeur:
une association fructueuse
Depuis 36 ans, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue a contribué de multiples façons à faire connaître notre région d’une manière positive, tranchant avec les préjugés habituels qu’on véhicule sur l’Abitibi-Témiscamingue.

Sa contribution au tournage du film Junior majeur (la suite du film Les Pee-Wee 3D, L’hiver qui a changé ma vie) en est un exemple parmi tant d’autres.


Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue
 
 

Revivez toute l'atmosphère du 36e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue en consultant ce lien vers notre compte-rendu complet.
 

La 36e édition du
Festival du
cinéma international en
Abitibi-Témiscamingue
«debout» en bout
«Ce qui s'est passé est exceptionnel, hors de l'ordinaire, rarement autant de gens sont venus nous dire merci de faire le Festival», racontait Louis Dallaire, co-fondateur du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, au lendemain de la soirée d’ouverture de la 36e édition.

La Dépêche numéro 74
Rarement, aussi, aura-t-on vu autant de cinéphiles, d’invités, de jeunes ou de moins jeunes, être empreints de vives émotions; peinant souvent à contenir leurs larmes.

La Dépêche numéro 74 vous propose un grand retour en photos et en textes sur quelques moments forts de la 36e édition de l’événement.

En fait, pour sa 36e édition, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue à Rouyn-Noranda a fait preuve d'une belle vitalité. Il a réussi à programmer un florilège de tous les genres cinématographiques, ce qui a attiré plus que jamais des publics très différents comme le souligne notre journaliste Hubert Charron dans son texte à lire sur papier glacé dans La Dépêche numéro 74.


La Dépêche numéro 73Par ailleurs, La Dépêche numéro 73 vous proposait déjà un article en profondeur sur l'importance qu'a joué le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue dans le fait que plusieurs films importants ont été tourné dans la région ces dernières années donnant ainsi une visibilité importante à notre région encore trop méconnue du reste du Québec.

La Dépêche numéro 73 s'attarde particulièrement au cas de Junior Majeur projeté en première mondiale lors de la soirée d’ouverture du 36e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

Du long métrage La Donation, du réalisateur Bernard Émond, à la comédie Guibord s'en va-t-en guerre, de Philippe Falardeau, voyez le rôle de premier plan qu'a joué le Festival dans la promotion de la région dans La Dépêche numéro 73.


La Dépêche numéro 72D'autre part, La Dépêche numéro 72 vous proposait la deuxième partie d'un grand photoreportage sur la 35e édition du Festival.

Donc, une édition anniversaire avec de nombreux moments forts où, entre autres, des ponts entre la culture et le sport ont été réalisés.

Aussi à la une de ce numéro, le début notre grande enquête sur la désinformation climatique dont est particulièrement victime l'Abitibi-Témiscamingue depuis de nombreuses années.

La Dépêche numéro 71
Enfin, lisez la première partie de ce grand photoreportage sur le 35e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue sur papier glacé dans La Dépêche numéro 71.

Pour vous procurez le numéro présentement en kiosque, consultez notre section POINTS DE VENTE.

Pour recevoir un ancien numéro de La Dépêche, consultez notre section ABONNEMENT.