La Dépêche

En kiosque
La Dépêche présentement en kiosque


Sommaire
Anciens numéros
Points de vente
Abonnement
Accueil
Information
continue

Profil de
La Dépêche

Annoncer dans
La Dépêche



Actualité générale
Culture
Économie
Politique
Science
Sports

Bilan des années Charest-Couillard
De la politique du pire
à celle de la terre brûlée
LA DÉPÊCHE NUMÉRO 75 

PHILIPPE COUILLARD
 
 

Lisez Bilan des années Charest-Couillard: de la politique du pire à celle de la terre brûlée dans le numéro 75 de La Dépêche.
  
Pour recevoir des anciens numéros ou pour vous abonner à La Dépêche, consultez notre section ABONNEMENT.

Curieusement, plusieurs commentateurs politiques ont eu du mal à expliquer pourquoi le président français Emmanuel Macron tenait tant à mettre dans l’embarras le gouvernement Couillard lors de son récent voyage au Québec en refusant d’aller à l’Assemblée nationale alors qu’il devait initialement y prononcer un discours.

Pourtant, depuis le rapprochement politique entre le Québec et la France suite au Vive le Québec libre! du général de Gaulle, jamais un gouvernement québécois n’était allé aussi loin pour humilier le gouvernement français que celui de Philippe Couillard (cf. La Dépêche numéro 70).


JEAN CHAREST DANS L'OMBRE DE STEPHEN HARPER
 
 

Lisez Bilan des années Charest: un fédéralisme néfaste pour le Québec dans La Dépêche numéro 60.
  
Pour recevoir des anciens numéros ou pour vous abonner à La Dépêche, consultez notre section Abonnement.

Déjà, Jean Charest avait démontré sa volonté d’empêcher le Québec de quitter le Canada en optant pour une politique du pire où, tout au long de son mandat, il a multiplié les gestes dans plusieurs domaines pour affaiblir les capacités d’indépendance du Québec (cf. La Dépêche numéro 60 et numéro 63).

Risquant de perdre les prochaines élections, le très fédéraliste Couillard a poursuivi avec une politique de la terre brûlée.

En effet, le prochain gouvernement à Québec, quel qu’il soit, aura souvent les mains liées tellement Couillard a engagé le Québec dans des dépenses et des projets douteux pour de nombreuses années à venir.

L’affaire Macron nous rappelle que les gestes posés par les fédéralistes pour conserver le Québec dans le Canada ne sont pas sans conséquences et que la question nationale devrait être une plus grande priorité chez les Québécois.


LA DEPECHE NUMERO 75Retrouvez ce texte sur papier glacé dans Les dernières dépêches du numéro 75 de La Dépêche.

Également à lire dans cette 75e édition, un texte sur la qualité des sondages d'opinions au Québec. Si on a longtemps pu se fier à la base scientifique des sondages d’opinions (avec sa célèbre marge d’erreur: plus ou moins 3%, 19 fois sur 20), ce n’est plus le cas aujourd’hui suite à l’avènement du teléphone cellulaire qui a compliqué la tâche aux sondeurs rigoureux. À lire dans La Dépêche numéro 75.

Pour recevoir un ancien numéro de La Dépêche, consultez notre section ABONNEMENT. Pour vous procurez le numéro présentement en kiosque, consultez notre section POINTS DE VENTE.