La Dépêche

En kiosque
La Dépêche présentement en kiosque


Sommaire
Anciens numéros
Points de vente
Abonnement
Accueil
Information
continue

Profil de
La Dépêche

Annoncer dans
La Dépêche



Actualité générale
Culture
Économie
Politique
Science
Sports

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
Plus diversifié que jamais et complice de votre réussite
LA DÉPÊCHE NUMÉRO 78  -  15/08/19

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
 
 

Le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue connaît une grande diversification de sa clientèle depuis 10 ans.
 

La diversification de la clientèle que connaît le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue depuis les dix dernières années est tout à fait nouvelle et exceptionnelle. Mais qu'est-ce qui attire ces étudiants internationaux tout comme ceux des premières nations?

La Dépêche numéro 78 vous propose une édition spéciale sur l'enseignement collégial dans notre région. Un dossier éducation qui débute par un tour d'horizon des principales caractéristiques de notre institution cinquantenaire qui est, de surcroît, aujourd'hui plus que jamais, au service de son milieu d'appartenance.

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
Complice de votre réussite
«Complice de votre réussite», voilà l’engagement que le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue renouvelle envers ses étudiants à chaque session et que La Dépêche vous fait découvrir en profondeur dans son édition numéro 78.

 


ARTS LETTRES COMMUNICATION
 
 

Arts, lettres et communication un des programmes du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue.
 
Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
Ouvert sur le monde
Il suffit de se promener dans les corridors ou la cafétéria du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue pour se rendre compte qu’il y a différents accents. Il y a une population étudiante venue d’ailleurs.

«C’est le résultat de notre ouverture sur le monde», nous confie madame Kathleen Slobodian, directrice des services aux étudiants et communications.

Depuis quelques années déjà, le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue consacre de véritables efforts pour recruter des étudiants à l’international.

Lisez les détails de cette ouverture exceptionnelle sur le monde dans La Dépêche numéro 78 et son article entièrement consacré à ce sujet en page 6.

 


Gaillards Hecla Québec du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
 
 

Les Gaillards Hecla Québec du Cégep est la seule équipe de hockey vraiment régionale.
 

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
Une présence active incontournable en région
«Jamais, on ne s’est autant senti au service du milieu dans lequel nous sommes implantés depuis 50 ans», affirme monsieur Sylvain Blais, directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

Avoir à coeur la réussite de nos étudiants, c’est aller plus loin que le seul succès académique, ajoute-t-il en substance. C’est de nous assurer que leurs études leur donneront accès à un emploi intéressant, à une qualité de vie appréciable.

Pour en savoir plus sur cette présence active et incontournable du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue dans la région, lisez notre grand dossier de huit pages dans notre édition numéro 78 de La Dépêche.

 


Astrelles et Gaillards du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
 
 

Le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue c'est le sport élite avec les Astrelles et les Gaillards.
 

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
Une place plus grande aux Premiers Peuples
Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, dans ses trois campus, Val-d’Or, Amos et Rouyn-Noranda, veut faire une place de plus en plus grande aux étudiants provenant des communautés autochtones de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord.

«C’est un dossier qui requiert beaucoup d’ouverture, de respect, de doigté et qui ne va pas aussi rapidement que nous le voudrions», considère monsieur Sylvain Blais, directeur  du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

Obstacles, solutions, formations adaptées, pédagogie respectueuse des Premiers Peuples... apprenez-en plus dans notre grand dossier éducation de huit pages dans La Dépêche numéro 78.

 


Alex Beaucage : un Huskies studieux
 
 

Alex Beaucage: un Huskies studieux.
 

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
Un Cégep ouvert et accueillant
Ils ont 18 et 19 ans. Ils ont de grands rêves de vie. Pour les réaliser, Héléna Linkenheld et Nicolas Ruch, se sont inscrits au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

Originaires de Strasbourg, ils sont maintenant des résidents de Rouyn-Noranda et des étudiants du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. Nous les avons rencontrés et avons discuté de ce qui a motivé leur choix.

Lisez leur histoire dans notre édition spéciale éducation. Des témoignages révélateurs à ne pas manquer dans La Dépêche numéro 78.

 


EQUIPE NATIONALE DES ETATS-UNIS
 
 

Le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue parraine l'équipe nationale des États-Unis.
 

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
Au service de la région
Être au service de la région c’est aussi soutenir des événements comme le Tour de l’Abitibi en parrainant la très compétitive équipe nationale des États-Unis dans laquelle un coureur remporte le maillot brun depuis 9 ans de suite.

Être au service du milieu dans lequel le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue est implanté peut prendre différentes formes comme des partenariats. Monsieur Blais précise: «Le partenariat avec le milieu économique doit être entendu dans son sens large, l’éducation supérieure étant en elle-même autonome.»

Pour en savoir plus, lisez les cinq reportages en profondeur de notre grand dossier éducation dans La Dépêche numéro 78.

Aussi à lire dans La Dépêche numéro 78, plusieurs dépêches révélatrices:

Les 150 ans du canal de Suez
Un succès français malgré les Anglais;

Témiscaming
Une ville industrielle distinctive;

Lebel-sur-Quévillon
Un projet plus sérieux qu’à Malartic;

Jeux du Québec
L’excellence récompensée à Malartic;

et notre fameuse recette de
Tarte aux bleuets et framboises
parsemée de noisettes de Miel Abitémis.

La Dépêche numéro 78
Enfin, à ne pas manquer, un magnifique reportage de notre journaliste Julianne Pilon sur le Réseau Biblio au nord du 55e parallèle.

Cet article illustré par des photos du véritable nord du Québec raconte comment cinq communautés inuites du Nunavik (Aupaluk, Puvirnituq, Kuujjuaq, Salluit, Tasiujaq) et le Réseau Biblio Abitibi-Témiscamingue Nord du Québec relèvent tout un défi: aider ces communautés au nord du 55e parallèle à développer leurs bibliothèques publiques. Défi à la fois humain, social et technique. 

Un reportage à lire sans faute dans La Dépêche numéro 78.


Pour recevoir un ancien numéro de La Dépêche, consultez notre section ABONNEMENT.

Pour vous procurez le numéro présentement en kiosque, consultez notre section POINTS DE VENTE.