Crise des pédiatres : S.O.S. Bellehumeur


La Régie régionale de l'Abitibi-Témiscamingue a accueilli favorablement la recommandation de l'observateur Fernand Bellehumeur et du conseiller-expert, le Dr Raymond Carignan, à l'effet de reconnaître la spécificité et l'originalité du service de néonatalogie en Abitibi-Témiscamingue. Ainsi, comme les services de néonatalogie présentement offerts par le Centre hospitalier Rouyn-Noranda à l'ensemble des usagers et usagères de l'Abitibi-Témiscamingue constituent un service régional spécialisé de haut niveau et essentiel à la population, la Régie régionale de l'Abitibi-Témiscamingue recommande que le service de néonatalogie soit reconnu par le ministère de la Santé et des Services sociaux comme un service surspécialisé. Dans ce contexte, la Régie régionale recommande également qu'un budget additionnel soit octroyé pour le fonctionnement de ce service, et qu'il provienne du niveau national, tout comme c'est le cas pour les autres services surspécialisés.

Les administrateurs de la Régie régionale croient que cette nouvelle allocation, qu'ils s'engagent à défendre auprès du ministère de la Santé et des Services sociaux, répondra aux actuels besoins des pédiatres démissionnaires. Rappelons que l'observateur nommé en décembre dernier pour dénouer l'impasse dans la Crise des pédiatres au CH de Rouyn-Noranda, M. Fernand Bellehumeur, est une personnalité très connue et respectée dans la capitale nationale du cuivre. En effet, Monsieur Bellehumeur est particulièrement connu pour son implication dans le domaine de l'environnement dont ses dix années de bénévolat au CPERN (Comité permanent sur l'environnement à Rouyn-Noranda). En juin dernier, La Dépêche a d'ailleurs publié différents articles soulignant le 20e anniversaire du CPERN et sur l'histoire de M. Bellehumeur. Pour en savoir plus sur la personnalité de M. Bellehumeur, consultez notre numéro de juin 1998 (Vol. 1 No 6).